© 2017 by Grande Loge Initiatique Féminine Francophone

Secret maçonnique

Les Francs Maçonnes de la Grande Loge Initiatique Féminine Francophone aspirent à travailler dans la discrétion qui conditionne à leur yeux la sérénité requise pour faire évoluer l'intime.

L'expérience initiatique se vit et ne peut être transmise, c'est la raison pour laquelle la G.L.I.F.F. réserve à ses membres, l'accès à la Connaissance initiatique. Cette démarche est difficilement compatible avec une exposition extérieure.

Laïcité

La Franc maçonnerie se déclare adogmatique, ce qui signifie qu'elle refuse d'imposer une quelconque croyance, religieuse ou pas. La laïcité est un principe républicain qui exclut le religieux du politique. En Franc maçonnerie, le concept de laïcité est la traduction de la liberté absolue de conscience à laquelle tout franc maçon libre et de bonnes moeurs est particulièrement attaché.
La recherche constante de la vérité n'est pas compatible avec les certitudes ou un dogme quelconque. Cela signifie non pas le rejet des religions ou de telle ou telle croyance mais leur acceptation tout simplement.

CHARTE DE L'OBEDIENCE

cliquez ici

Une obédience gouvernée par des femmes

Parce que la démarche initiatique repose sur une intimité partagée, les franc-maçonnes de la Grande Loge Initiatique Féminine Francophone, considèrent que la gouvernance de la loge doit être assurée par d'autres femmes, pour une meilleure  imprégnation de la méthode maçonnique.  Pour autant, les travaux sont partagés sans réserve avec nos frères des autres obédiences.